Harcèlement

C'est un "coup de gueule" que je lance, car il est inadmissible que ceci puisse se produire encore et encore malgré les réunions d'informations et de sensibilisations que les écoles et collèges mettent en place pour tenter de mettre un terme à ces harcèlements psychologiques et/ou physiques. C'est un fléau qui nous touche tous et toutes parents comme enfants.
Il est de notre devoir, nous parents, d'informer nos enfants des dangers du harcèlement tant pour les "harcelés" que pour les "harceleurs" dans la mesure où n'importe qui peut se trouver dans l'une de ses situations.
Soyez vigilants car votre enfant peut être victime de harcèlement sans que vous en ayez conscience et plonger peu à peu dans une abime où il lui sera difficile de sortir indemne.
Mais prenez garde aussi que votre enfant ne soit pas aussi un harceleur, peut-être d'ailleurs entrainé par d'autres et sans en avoir forcément conscience.
Si vous apprenez que tel est le cas, prenez vite les mesures qui s'imposent pour lui faire comprendre l'aberration de ses agissements. Chacun de nous peut commettre des erreurs mais nous devons les admettre pour ne plus les reproduire.
Dites vous, qu'en ce moment même, des enfants sont harcelés et souffrent jusqu'à commettre l'irréparable comme mentionné dans l'article ci-dessous.
Alors, ne perdons plus de temps et parlons à nos enfants pour plus que cela ne se produise.

Je tiens à préciser que je ne fais aucun reproche à qui que ce soit mais vous invite simplement à discuter avec nos enfants.

Sites à consulter :

http://www.education.gouv.fr/cid86060/agir-contre-le-harcelement-a-l-ecole.html

ou

http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

 

Merci de votre attention,

Emmanuelle SAVELLI
Présidente APE

Harcelement2harcelement2.pdf (312.58 Ko)

 

sospel

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site